Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*** Confrérie Pornicaise de la Tête de Veau ***

24 confréries avaient répondu à l’invitation du Malt de Bretagne. Accompagnés de leurs épouses, Bernard ROCQUE et Claude HERVIO représentaient nos couleurs.

A midi un buffet largement garni permettait de reprendre des forces, avant d’affronter la visite de la brasserie COREFF et la dégustation de différentes et parfois surprenantes bières.

Photo de groupe sous un ciel menaçant, puis retour à la salle pour le Chapitre au cours duquel, ayant réussi la dure épreuve de passage, Claude, après l’onction du Grand Maitre KNOCKAERT, reçu la médaille, l’autorisant à proclamer haut et fort la devise de la confrérie : ‘’Ataw ul lipp et Baw ‘’ en bon Breton signifiant en français ‘’Toujours un Régal’’ comme notre tête de veau.

 

Puis après dégustation de différents whiskys de la distillerie de Belle-Ile, passage à table. Au menu : plateau de fruits de mer et surtout un Paleron de Bœuf confit, évidemment à la Coreff.

 

Un Compagnon du Neufchâtel, se chargea de distribuer des exemplaires de ce bon fromage en forme de cœur, produit en Haute Normandie.

Pour clôturer un Kouign-amann croustillant accompagné d’un sorbet sarrasin, et de quelques bulles.

Quelques acharnés en forme prolongèrent la soirée, par quelques pas de danse.

Claude Hervio.

Voir les commentaires

Published by Claude Hervio - reportage

La réputation du Canard de Challans n'est plus à faire. Dès 15h les rillettes et autres terrines s'éparpillaient sur les buffets nappés de blanc. Tour à tour les tenues colorées des Confréries butinaient et tournoyaient dans ce hall d’accueil… car l’après- midi allait être longue.

Vint l’heure du défilé dans les rues commerçantes, toutes bannières levées ; et les sourires d’amusement  au passage des représentants de la Tête de Veau. (Dominique Nobilleau, Serge Brémond et Dominique Godde). Nous rejoignons l’Eglise de Challans pour la messe des Confréries sous l’œil interrogateur des quelques fidèles. (Cette Eglise a la particularité d’avoir son clocher de l’autre côté de la place).

 

Retour à la salle pour une dizaine d'intronisations dont un Veau qui reçu diplôme et médaille. Après cette cérémonie, direction les premières bulles qui remplissent les flûtes.

Un grand banquet de plus de 300 convives avec musique des années 80 clôturait cette journée.  Nous avons dégusté, entre autre,  les fameux filets de canette jaune accompagnés d’une aumônière de champignons, d'une sauce onctueuse et d'une farandole de petits légumes .

Organisation sympathique et hôtes très accueillants; dansons la Maraichine, et que les bulles pétillent !

Dominique Godde

Voir les commentaires

Published by Dominique Godde - reportage

On nous a souvent dépeint le chapitre de cette Confrérie comme "particulier" puisque se déroulant lors de la fête annuelle du piment dans ce village du Labourd chaque dernier weekend du mois d'octobre.

La curiosité aidant, en route donc pour le Pays Basque à travers vignobles bordelais et landes de Gascogne.

En ce dimanche 30 octobre, accueil dans la salle des fêtes et traditionnel buffet de bienvenue précédant la mise en habit, appel des 40 confréries, pour la plupart du sud ouest, et mise en ordre pour le défilé, direction l'église St Etienne en traversant l'imposant marché pourtant clairsemé en ce tout début de matinée.

L'église romane inscrite aux Monuments historiques est magnifique et ses décorations intérieures, somptueuses. Une banda et les orgues associés au Chœur d'Espelette rythment les divers cantiques chantés en langue basque et concourent à l'expression d'une totale authenticité.

"Ite missa est". Nous récupérons nos bannières avant de sortir par le portail principal et comprenons enfin pourquoi ce chapitre est si particulier. Une foule dense a envahi cette petite ville de 2000 âmes (le journal Sud Ouest avancera le chiffre de 30 000 personnes, pont de la Toussaint et météo aidant).

Chacun veut prendre les Confréries en photo et nous avons beaucoup de mal à nous frayer un chemin dans les ruelles "pimentées " de rouge afin de rejoindre le château où se déroulent les intronisations de personnalités face au théâtre de verdure empli par les" festayres".

Il est maintenant temps de retourner à la salle des fêtes pour le vin d'honneur, non sans avoir sillonné toutes les allées du marché dorénavant noir de monde.

La biaude et la bannière de notre confrérie étant remisées, c'est un excellent repas qui nous rassemblera où chaque plat servi sera ponctué par des danses et chants basques, conclusions d'un très agréable séjour.

Merci au Grand Maître Dominique Pocorena et son équipe pour leur accueil à l'image du Sud Ouest.

 

 

                  Sylvain Jacquet

Voir les commentaires

Published by Sylvain Jacquet - reportage

***        Confrérie Pornicaise de la Tête de Veau ***

Blog de la Confrérie pour défendre la Tête de Veau, ainsi que les mets du Terroir du Pays de Retz dans un esprit rabelaisien et épicurien.

Adresse mail de la Confrérie :

pornictvo@gmail.com

_______________________________________________

         *  DATES A RETENIR  :   *                                    
(Voir page 01- MANIFESTATIONS A VENIR)

 

RIPAILLE TÊTE DE VEAU :

 * 14 décembre 2023: (réservé aux Membres)

SALON DES PRODUCTEURS - REPAS :

 * 12 novembre 2023: (ouvert au public)

GRAND CHAPITRE DE LA CONFRERIE :

* 30 septembre 2023: (ouvert au public)

RIPAILLE MOULES FRITES :

* 3 août 2023: (réservé aux Membres)

VIDE GRENIER de la Confrérie :

* Juillet - date à venir

RIPAILLE PETANQUE :

* 21 juin 2023: (réservé aux Membres)

RIPAILLE TÊTE DE VEAU

* 26 avril 2023: (réservé aux Membres)

ASSEMBLEE GENERALE CPTV et Repas :

* 24 février 2023: (réservé aux Membres)

 

 

VISITEZ LA PAGE 7

Invitations des Confréries amies : participez !

 

 

Hébergé par Overblog